Fete privee sous COVID France à base de poppers La nouvelle tendance

faire une soiree privee sous covid

La nouvelle recommandation pour faire une fête privée sous COVID est la règle des 6. C’est a dire qu’il n’est pas possible d’être plus de 6 chez soit et de porter un masque même dans la sphère privée. Pourtant de plus en plus de soirées privées s’organise a base de poppers en France et surtout à Paris. Zoom sur ces fêtes parisiennes a base de poppers qui font fureurs

“Il est 21H00 on ferme!. Près de 70 millions d’habitant en France, à Paris, Lyon Marseille doivent rentrer chez eux. Pour dormir? non, les soirées par temps de coronavirus maintenant s’organise dans des lieux à l’abri des regards pour ainsi permettre de faire une fête privée sous COVID jusqu’au bout de la nuit et ainsi ressortir au petit matin quand le couvre-feux est fini.

L’alcool coule à flot, la musique est forte le poppers très présent les corps se frottent malgré les interdictions de l’état de faire la fête entre 21H et 6H.

Pour rappel: une amende de 135 euros sera prévue pour les personnes étant dehors entre 21 heures et 6 heures du matin, sans motif valable. Pour tout connaitre sur couvre feux rendez vous sur le site du gouvernement


“Venez tous chez moi j’organise une fête privée sous COVID on s’éclater!”

soiree confinement avec masque
Soirée Privée avec masque

Jamais, on aurait entendu une tel propos dans les rues de Paris il y a an. Pour entendre cette phrase qui en dit long sur un projet de soirée secrète par temps de COVID et couvre feux il suffit rendre à Paris aux abord de n’importe quel bar. Pour beaucoup de fêtards: “arrêter sa soirée à 21H c’est beaucoup trop tôt!”


Des soirées secrètes spéciales confinement, de plus en plus nombreuse sur Instagram et Snap, la police n’arrive plus a suivre

soiree covid 19 avec masque
soirée privée durant le couvre feux

Impossible compter avec précision le nombre de ces soirées privées sous confinement clandestines tant elles sont nombreuses et discrètes. La préfecture de police de Paris indique ne pas avoir de statistiques sur ce sujet. Mais il suffit d’aller faire un tour sur Instagram et ou Snap et de pour comprend la recrudescence des fêtes sous coronavirus.

Depuis le 11 mai date du premier confinement les messages et photos se multiplient, laissant présager une augmentation du nombre de ces soirées privées sous COVID.


Rencontre avec Gabriel un fêtard qui organise des fêtes privés sous COVID à base de musique, d’alcool et de poppers

fete privee sous covid 19
on trinque même durant couvre-feux

Pourquoi tu continues à organiser des soirées malgré le confinement?

G: faire la fête comme ça, c’est un besoin, au début du confinement je suis resté chez moi, puis, de jour en jour, l’envie de faire la fête grandissaitÇa a été un gros manque dans ma vie, comme si j’avais besoin de danser et de voir des gens en vrai, danser toute la nuit.

Tu invites toujours les gens rencontrés au bar chez toi passé 21H?

G: On est un groupe d’amis a se réunir dans le bar d’un pote. Et on tourne, parfois c’est chez Louise, l’autre fois chez Lulu. Il est arrivé qu’on se retrouve a 23 dans un 40m2. Les voisins n’étaient pas contant du tout, en plus a cause du couvre feux, les soirées privées sous COVID sont plus longues!

Que consommez vous durant ces soirées privées sous covid?

G: C’est le plus compliqué dans les fêtes privées, comme ne sait pas combien on et va être, et qu’elles sont plus longue, il faut prévoir de l’alcool mais pas trop fort histoire que le gens tiennent le coup jusqu’a 6H. Du coup on propose du poppers. C’est pas cher facile à acheter et c’est super économique! En plus personnes ne devient con avec du poppers, à l’inverse de l’alcool. En ce moment on aime bie les poppers qui cassent pas, c’est mieux pour danser et faire la fête. par exemple ceux à base de propyle comme l’Isopropyle et ceux à base d’amyle comme l’isoamyle

Top produit consomméSon prixAvantagesOù en trouver/Acheter?
1- Alcool2 à plusieurs centaines d’eurosPas cher et disponibles partoutDans tous les magasins alimentaire
2 – Poppers3 à 20€Économique et convivialeBarTabac Internet
3 – Autres substancesProduit interdit à la consommation et à le venteaucunNC

Que risque-t-on à organiser une soirée durant le couvre-feu ou le confinement? 

  • Amende de 135 euros
  • En cas de récidive 1500 euros

Durant ce couvre-feu, certains déplacements seront toutefois autorisés en se munissant d’une attestation dérogatoire. Voilà ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas entre 21 h et 6 h.

Laisser un commentaire